Communiqué des Alternatifs 06

Publié le par Alternatifs06 pays de Grasse

fédération des Alpes-Maritimes.

ENFIN !

 
    Pour la première fois, un mouvement de solidarité significatif avec le peuple grec se dessine à l'échelle européenne, avec la journée internationale du 18 février.
    Pour les Alternatifs, partie prenante de ce mouvement, c'est la voie à suivre : l'échelle européenne est bien la plus pertinente pour résister et passer à la contre-offensive face aux plans de super-austérité des instances dirigeantes de l'UE, de la Banque Mondiale et du FMI.
    Une fois de plus, le scénario du Bal des Vampires est à l'oeuvre au profit des marchés financiers : faire payer aux peuples une dette dont ils ne sont en rien responsables, imposer pour cela des gouvernements d'union nationale comme en Grèce où la droite, l'extrême-droite et la gauche molle sont ensemble au gouvernement.
    La Grèce est clairement le laboratoire de ce que les marchés financiers vont tenter d'imposer ailleurs en Europe, y compris en France après la séquence électorale.
    Raison de plus pour se mobiliser aux côtés du peuple
grec !
    Non seulement celui-ci résiste, mais il tente aussi d'explorer d'autres voies et de passer à la contre-offensive avec la multiplication de pratiques alternatives dans les domaines de la solidarité, de l'échange et de la consommation, et enfin avec les premières luttes autogestionnaires à l'hôpital de Kilkis et au journal Eleftherotypia.
    Toutes et tous ensemble aux côtés du peuple grec !
   
Pour la fédération des Alpes-Maritimes des Alternatifs :
Bruno Della Sudda, Marcelle Monzeglio, porte-parole
Nice le 18 février 2012

Publié dans International

Commenter cet article